ENTRETIEN ET RESTAURATION
DU RESEAU DES BIEFS DU PILAT


Documentaire des biefs du Pilat

Reportage biefs du Pilat



Les biefs du Pilat-Gestion de l'eau







Bief du Saut du Gier.



L'entretien du bief du Gier

Les biefs nécessitent une présence toute l'année pour en assurer le bon fonctionnement hydraulique. Les variations climatiques font varier le débit des ruisseaux à partir desquels sont fait les prélèvements qui alimentent les biefs grâce à un ouvrage limitant le débit du bief et assurant un débit minimum au ruisseau.

En toutes saisons des entretiens liés au climat sont nécessaires. Le vent, la pluie, la neige, les feuilles mortes, les branches obligent à un passage hebdomadaire le long du bief pour une intervention légère eventuelle.

Sur le réseau actuel des biefs du Pilat, cette visite d'entretien ne peut se faire qu'à pied le long du bief car jusqu'à présent aucun chemin n'a été prévue.

Une fois ou deux par an, certains tronçons de biefs nécessitent un travail plus important d'élagage ou de coupe végétale d'herbes et de ronces.


Visite des biefs de Fonterine et de Chavanol par Bioforce

Vendredi 22 avril 2005

Comme tous les ans ,depuis 4 ans, Bioforce demande à visiter les Biefs du Pilat en complément de formation sur les problèmes de gestion de l'eau . Cette année, le bief du saut du Gier étant encore sous 70 cm de neige,la visite a eu lieu sur les biefs de Fonterine et Chavanol .Grâce à la présence des bras musclés les deux biefs ont pu recevoir leur nettoyage de printemps et les eaux des dernières précipitations ont permi de les remettre en eau sur 600 m à Fonterine et 800 m à Chavanol


Départ du Bief de Chavanol à 10h30 par une belle journée ensoleillée. Comme d'habitude le bief était détruit au départ par l'inconnu qui ne veut toujours pas se faire connaître.


Traversée périlleuse du premier chemin où le bief fait un méandre pour franchir le chemin très pentu et encaissé.


Le bief de Chavanol à 700m du départ.


Toute l'équipe Bioforce contemple la cascade de Fonterine


Le bief de Fonterine à 600 m du départ.

Visite du bief du Saut du Gier
mardi 21 juin 2005

Depuis la dernière visite un chantier de bucherons a fait quelques dégats sur le bief. Quelques gros sapins en travers et leurs grosses branches obstruent le passage de l'eau. Aprés quelques litres de sueur l'eau peut à nouveau passer.


Membres actifs
Robin, Fred et Florent sur le bief du saut du Gier.
Julie Gagnaire au travail dans des conditions trés rudes
Dimanche 20 octobre 2002 , les promeneurs mettent la main dans l'eau.
Fidèles promeneurs de St Chamond en famille participant à la promotion des biefs .Dimanche 22 juin 2003 par 38°C
Dimanche 20 octobre 2002 ,Frédéric a gagné son diplôme de biefeur.
Jérome et julie au travail à Fonterine (février 2002).
Enfin, au bief du saut du Gier, l'eau est arrivée au chirat.....aprés la restauration du printemps 2002

Visiteurs

Stagiaires en formation au départ du bief du saut du Gier.

3 avril 2003 , la température est de -10°c

Stage de Cédric

Cédric LEYMARIE à la restauration du bief de Chavanol.
Coupe d'herbe au bief de Fonterine.
Cédric LEYMARIE coupe l'herbe du bief de Fonterine, a 400m du départ.

Restauration du bief du Saut du Gier.
Cédric au bief du Saut du Gier, à coté d'une souche de 4m de diamètre d'un sapin couché par la tempête de décembre 1999. Le bief passe maintenant normalement car la souche a été évacuée.
Raclage du fond du bief de Chavanol.
Cédric dégage la sortie du tuyau posé à la traversée du chemin au bief de Chavanol.

Restauration du bief du Chavanol.
Cette expérience de biefs est reconnue par des organismes officiels comme le Cemagref et des financiers comme l'Agence de Bassin Loire Bretagne qui accorderaient des crédits pour vérifier scientifiquement ce procédé à condition qu'une communauté territoriale comme le Parc du Pilat par exemple soit maître d'oeuvre du projet. En attendant des inconnus détruisent systématiquement le bief de Chavanol considérant que l'eau doit être évacuée vers la vallée le plus vite possible.

Entretien du bief du Chavanol.
A 700 du départ il reste encore de l'eau pour continuer. La longueur entretenue est fonction du débit au départ. Mais comme le débit varie, il faut pouvoir alimenter le bief suffisament souvent pour justifier l'entretien.
Reconstruction du mur du bief de Chavanol.
En attendant que les autorités scientifiques et financières comprennent l'intérêt de la gestion globale de l'eau pour les générations futures et pour décourager l'inconnu qui a peur de se montrer en face, le bief a été reconstruit.


CHANTIERS "PIQUE-NIQUES"
Restauration du bief du Saut du Gier.



Entrée dans la forêt.
Aprés la restauration du secteur de 100 m au départ du bief qui a été durement touchée par la tempête, le bief retrouve la forêt couverte. Le chirat est à 400m... au boulot les volontaires.
Sur le bief de la Roche les exploitants forestiers sont peu coopératifs vis à vis du bief.
Remercions l'équipe qui débarde les bois sous la Jasserie et qui nous a dégagé la grosse souche en travers du bief.
Retour page d'accueil Retour à l'accueil

© Tous droits réservés 1999 Les Biefs du Pilat