Projets de biefs en 2011


Commune de Cerca la Source en Haiti

En début d'année 2011, l'association ODCOCES (Organisation pour le développement de la commune de Cerca la Source en Haiti) a pris contact avec l'association des biefs du Pilat pour demander une formation des techniciens haitiens qui viendraient à Paris suivre ces cours. Avant de répondre positivement, l'association a chercher à faire préciser le problème que l'intérêt pour la technique des biefs sollicitait afin de mieux répondre à la demande.
Après une étude des environs de la commune de Cerca la Souce située dans le département du centre grâce à google earth et en étudiant la topographie régionale et la pluviosité de Haiti, l'association a proposé un croquis d'implantation de biefs sur deux niveaux (à 400 m et à 600 m d'altitude ) qui serait une base de discussion pour le développement de la commune en utilisant les potentialités de la ressource en eau.
Ce projet a retenu l'attention des responsables de la commune et a dépassé le secteur puisque la commune de Boucan Carré veut suivre l'exemple . Le parti des verts haitiens est aussi intéressé.
Depuis les élections présidentielles qui ont permi à Mr Michel Martelly de devenir Président de Haiti , le projet attend la mise en place du gouvernement.

Croquis des biefs à Cerca La Source


Commune de Landou au Sénégal

En févier 2011, le fond de donation ODALAVIE SOLIDARITE a souhaité la collaboration de l'association des biefs du Pilat pour aider à appliquer le concept des biefs sur la commune de Landou située sur le plateau de Thies et à 70 km à l'est de Dakar.
Le problème est dramatique puisque les puits du village voient leurs niveaux baisser puisqu'ils sont à 70 m de profondeur (niveau de la mer) alors qu'ils étaient à 25m à l'origine , il y a 25 ans.
Ce village est dans le nord est du Sénégal où la pluviosité est seulement présente trois mois de juillet à septembre.
Tous les matins , les femmes du village puisent l'eau à l'aide de ficelles en plastique pour remonter, de 70 mètres et dans une outre de 1 litre environ d'eau saumâtre , de quoi remplir leurs bidons en plastiques de 20 litres.



Trouver le village , c'est bien . Mais google earth n'est pas riche en information dans ce secteur de la planète et il a fallu "ruser" pour trouver les courbes de niveau...
Enfin après moulte conférences sur skype et demandé des photos sur le terrain pour situer les puits, on a pu tracer un croquis du chantier de biefs.
L'idée est faire une infrastructure de récupération et d'infiltration des pluies sur la surface de la commune pour tenter de recharger la nappe aux alentours des puits.
Comme on le voit sur le croquis , un bassin de 300 m3 ( dans un premier temps ) récupère les pluies qui ruissellent dans le sens ouest-est par un bief nord de 750 m et un bief sud de 1500 m.
A chaque averse importante , lorsque la réserve se remplit , elle sera vidée plus lentement pour infiltrer l'eau aux alentours des puits pour recharger la nappe.


Le projet est en cours pour permettre de profiter de la saison des pluies à venir. 70 personnes du village vont y participer.


Retour page d'accueil Retour à l'accueil

© Tous droits réservés 1999 Les Biefs du Pilat